trois illustrations des règles de l'épargne

Compte titres

Contrairement au PEA, il est possible de détenir tous les produits financiers sur un compte titres. Il peut s'agir d'actions, d'obligations, de Sicav ou Fonds Commun de Placement ou encore de produits dérivés.

Les achats et ventes à découvert sont autorisés dans les limites fixées par l'intermédiaire de courtage en fonction du profil financier de l'investisseur.

La grande variété d'opérations possibles ne doit pas faire oublier que certains mécanismes boursiers sont complexes et ne doivent être utilisés que par des investisseurs avertis.

Conditions de détention d'un compte titres

Toute personne physique peut détenir un compte titres. Il peut également être détenu sous forme de compte joint.

Il est possible d'avoir plusieurs comptes titres, éventuellement tenus dans des établissements différents, pour pouvoir bénéficier des meilleurs frais de courtage en fonction des opérations réalisées.

Par exemple, un investisseur expérimenté pourrait avoir un compte titre pour les opérations à très court terme, entre autres les achats et ventes sur une journée ("intraday"), et un autre compte pour les opérations à moyen et long terme.

Cependant, multiplier les comptes titres aura pour conséquence de multiplier les droits de garde et d'augmenter la complexité du suivi, un compromis doit donc être trouvé. Détenir un seul compte titres sera suffisant pour la plupart des investisseurs familiaux.

Compte espèces associé

Un compte espèces est nécessaire pour pouvoir acheter et vendre des titres, percevoir les dividendes et payer les droits de garde.

Ce peut être votre compte courant si le compte titres est ouvert dans votre banque principale ou un compte spécifique sinon. Les sommes déposées sur ce compte espèces sont disponibles à tout moment.

Disponibilité

La plupart des valeurs déposées sur un compte titres peuvent être vendues au moins une fois par jour, les actions cotées en continu pouvant être vendues à tout instant.

Toutefois, certains produits financiers ne sont pas négociables quotidiennement, il convient donc d'être vigilant lors de la constitution de son portefeuille.

Il n'y a aucune durée minimale ni maximale pour la détention d'un compte titres.

En cas de baisse des marchés, la vente de titres nécessitée par un besoin de trésorerie peut avoir pour conséquence une moins-value.

Pour cette raison, il est conseillé de ne pas investir en bourse avec un objectif à court terme.

 

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact