trois illustrations des règles de l'épargne

Livret bancaire

En complément des livrets réglementés, chaque banque propose un ou plusieurs livrets bancaires, également dénommés comptes sur livret.

Le revenu net de ces livrets est généralement inférieur à celui procuré par un Livret A. Il n'est donc intéressant de les détenir qu'en complément d'un Livret A et d'un LDD (Livret de Développement Durable).

Conditions de détention

Un livret bancaire peut être ouvert par toute personne physique.

Contrairement aux livrets réglementés, le compte sur livret peut être ouvert sous forme de compte joint.

Certains établissements proposent des livrets à destination d'un public spéci­fique, par exemple les jeunes ayant moins de douze ans.

Il est possible de détenir plusieurs livrets bancaires.

Taux d'un livret bancaire

Les taux des comptes sur livret sont librement fixés par les banques.

En février 2015, les taux bruts sont généralement compris entre 0,60% et 2,00% (hors taux promotionnels), ce qui correspond à des taux nets de prélèvements sociaux et fiscaux entre 0,36% et 1,21% (sur la base du prélèvement fiscal forfaitaire de 24%).

La règle du calcul des intérêts par quinzaine s'applique. Ceux-ci sont portés annuellement au crédit du compte.

Livret au meilleur taux

Généralement, les banques en ligne proposent des taux plus attractifs que les établissements traditionnels pour les livrets bancaires.

Certains établissements proposent une rémunération par paliers, le livret bancaire ayant alors un meilleur taux pour la tranche supérieure des montants déposés (par exemple 1,25% jusqu'à un solde de 20 000 €, 1,50% pour la part des dépôts inférieure à 40 000 € et 1,75% au-delà).

Taux promotionnels

Pour attirer l'épargnant, les banques rivalisent avec des publicités offrant un taux exceptionnel pendant quelques mois. Il convient de choisir en tenant compte du taux permanent proposé et non du taux promotionnel.

Il est également possible d'ouvrir un livret pour la période de la promotion et de changer ensuite pour un nouvel établissement. Cependant, il faut noter que chaque opération de clôture puis ouverture de compte fera perdre au moins une quinzaine d'intérêts.

Fiscalité du livret bancaire

Contributions sociales

Les revenus des livrets bancaires sont soumis aux cotisations sociales (CSG, CRDS et financement du RSA) au taux cumulé de 15,5%.

Cette taxation étant prélevée par l'établissement tenant le livret, les intérêts sont toujours versés nets de cotisations sociales. La CSG est en partie déductible (5,1%) des revenus imposables.

Impôt sur les revenus

Les intérêts de ces livrets sont imposés selon le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Ils doivent être portés dans la déclaration fiscale des revenus.

Un acompte de 24% est prélevé par la banque lors du versement des intérêts. La régularisation est effectuée l'année suivante lors du paiement du solde de l'impôt, un crédit d'impôt égal au montant de l'acompte étant accordé.

Dispense d'acompte

Les contribuables ayant un revenu fiscal de référence inférieur à 25 000 € pour un célibataire peuvent demander à être dispensés du paiement de l'acompte. Ce plafond de revenus est de 50 000 € pour un couple marié ou pacsé.

La demande de dispense d'acompte pour une année doit parvenir à l'établissement teneur du livret avant le 30 novembre de l'année précédente.

Option pour l'imposition forfaitaire

Les contribuables percevant dans l'année moins de 2 000 € d'intérêts générés par des placements à revenus fixe (comptes sur livret, comptes à terme…) peuvent opter pour un prélèvement forfaitaire de 24%. L'acompte sert alors de prélèvement libératoire.

Le choix pour cette option s'effectue sur la déclaration de revenus.

Plafond du compte sur livret

Les livrets bancaires ont en général un plafond très élevé, bien supérieur aux liquidités de la plupart des épargnants. Certains ne sont pas plafonnés.

Livret B

La Banque Postale et la Caisse d'Épargne proposent le Livret B, qui présente toutes les caractéristiques des comptes sur livret, mais est réservé aux détenteurs d'un Livret A dans ces établissements.

Le taux brut du Livret B est égal à celui du Livret A. Cependant, il ne bénéficie pas de sa fiscalité privilégiée et le Livret B est soumis aux contributions sociales et fiscales.

Page mise à jour le 8 février 2015.

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact