trois illustrations des règles de l'épargne

Épargne logement

Un livret d'épargne logement permet d'épargner en vue de l'acquisition d'un bien immobilier en bénéficiant d'un taux connu à l'avance. Il peut s'agir d'un Compte Épargne Logement (CEL) ou d'un Plan Épargne Logement (PEL).

Ces deux produits bancaires partagent la même finalité, bénéficient tous deux d'une fiscalité favorable et garantissent également la sécurité de l'épargne investie. Ils diffèrent principalement par leurs rendements et leurs durées de détention ainsi que par leurs modalités de fonctionnement.

Ainsi que le nom de ces livrets l'indique, une phase d'épargne doit précéder le futur emprunt immobilier. Pendant cette phase, les capitaux déposés sur le CEL ou le PEL sont rémunérés et des droits à prêt sont accumulés proportionnellement aux intérêts versés.

En cas de souscription ultérieure d'un prêt immobilier, une prime est versée par l'état. Son montant est fonction des intérêts acquis et est plafonné.

Le taux du prêt épargne logement qui sera accordé dépend du taux auquel le placement préalable a été effectué.

L'épargne logement permet de se constituer un capital sans risques pour préparer une acquisition immobilière.

Cumul d'un CEL et d'un PEL

La détention simultanée d'un Compte Épargne Logement et d'un Plan Épargne Logement est autorisée. Ils doivent dans ce cas être ouverts dans la même banque.

Leurs droits à prêts pourront se cumuler sous certaines conditions.

Livret d'épargne logement, un placement à détenir

Il faut noter que les placements d'épargne logement peuvent être souscrits indépendamment de tout projet immobilier. Cependant, leur rentabilité est alors moins intéressante car la prime d'état ne sera pas accordée.

Si une acquisition future est envisagée, même sans certitude, il est opportun d'ouvrir un CEL ou un PEL pour "prendre date" compte-tenu des durées de détention minimales de ces placements.

Cela est intéressant actuellement pour des liquidités pouvant être bloquées pendant au moins deux ans sur un PEL, son taux net (1,69% et même 2,11% pour les plans ouverts avant le 1er février 2015) étant supérieur à celui du Livret A (0,75%).

Par ailleurs, le taux de l'emprunt dépendant du taux des intérêts servis, la détention d'un CEL et surtout d'un PEL permet de se protéger contre une possible hausse des taux des crédits.

Page mise à jour le 9 août 2015.

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact