trois illustrations des règles de l'épargne

Versements sur un Plan Épargne Logement

Contrairement à la plupart des autres produits d'épargne, il est nécessaire de s'engager à effectuer des versements réguliers lors de l'ouverture d'un Plan Épargne Logement.

En outre, il est possible d'alimenter le PEL à tout moment, mais il convient de ne pas oublier que les retraits sont interdits.

Dépôt minimal

À l'ouverture, il faut déposer au moins 225 € sur un Plan Épargne Logement.

Plafond du Plan Épargne Logement

Le montant maximum des versements cumulés, initial, réguliers et libres, est de 61 200 €.

Les intérêts versés annuellement ne sont pas pris en compte dans ce plafond.

Versements réguliers

Il est obligatoire d'effectuer des versements réguliers sur un PEL dont le montant est fixé lors de la souscription du plan. Ce montant peut être révisé ultérieurement si souhaité.

Les minimas suivants doivent être respectés :

Autrement dit, il est obligatoire de verser au moins 540 € par an sur un Plan Épargne Logement.

Versements libres sur un PEL

Sous réserve de respecter le plafond de dépôt indiqué ci-dessus, les versements libres sur un Plan Épargne Logement sont possibles sans limitation de nombre ni de montant.

Des versements réguliers d'un montant supérieur aux minima indiqués précédemment permettent de s'astreindre à un certain effort d'épargne. Cependant, il est plus souple d'opter pour le plus faible versement régulier autorisé et d'effectuer des versements libres dès que possible.

Dans la mesure où les sommes déposées sur un PEL ne peuvent être récupérées qu'en clôturant le plan, il faut éviter d'y placer des liquidités dont on pourrait avoir besoin à court terme.

Page mise à jour le 29 décembre 2012.

Suite :

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact